L'analyse des vision : Le séminaire de 1930 à 1934

Un livre de C.G. Jung

Parution : 07/11/2018

Editeur Imago

Présentation de l'éditeur

Document unique, saisi sur le vif, ce séminaire constitue une introduction magistrale à la pensée de C. G. Jung qui, par la pratique de l'imagination active, nous fait pénétrer dans le laboratoire secret de la psyché au travail. Tout au long des sessions tenues à Zurich devant ses meilleurs disciples, de 1930 à 1934, Jung analyse et commente les visions d une patiente américaine, âgée de 29 ans, qu'il a incitée à écrire et à peindre un « Livre Rouge » au féminin. 

S'exprimant en anglais, Jung se montre direct, spontané, ouvert au dialogue, exposant ses idées avec grande clarté. De nombreux cas sur les névroses, les délires et les psychoses sont décrits avec précision, éclairés par les concepts de la psychologie analytique. Au-delà de sa perspicacité clinique, Jung apparaît étincelant d'intelligence et d érudition, tant sur les mythes du monde entier, les cultes antiques, le christianisme, les spiritualités orientales, l'histoire des mentalités, que sur les rapports du féminin et du masculin, ou sur la situation psychologique de nos sociétés. En leur appliquant avec subtilité sa méthode d amplification des symboles, il explore les images surgies de l'inconscient individuel et collectif.

Cet ouvrage apporte également un éclairage de première main sur l'état d esprit de Jung dans les années 30, alors que l'Allemagne bascule dans le nazisme. Une pièce importante à décharge à verser au dossier des polémiques visant injustement l'éminent psychologue suisse.

Traduit de l'anglais par Jean-Pierre Cahen et Bertrand Eveno
34 illustrations en couleur, 60 dessins au trait

Pour en savoir plus sur ce livre :

L'analyse des vision : Le séminaire de 1930 à 1934

Correspondance : Zurich-Tel Aviv (1933-1959)

Un livre de C.G. Jung - Erich Neumann

Parution : 19/09/2018

Editeur : Coédition Imago

Présentation de l'éditeur

La correspondance entre C. G. Jung et Erich Neumann est d'abord un dialogue confiant et amical entre le grand penseur, fondateur de la "psychologie analytique", et son disciple sans nul doute le plus brillant, né à Berlin, réfugié à Tel Aviv dès 1934, et promoteur de l'école jungienne en Israël. On y voit Jung et Neumann s'entretenir longuement, souvent avec passion, de l'inconscient collectif - et alors que l'antisémitisme sévit en Europe -, du judaïsme et de sa spiritualité, de la place des Juifs en Occident, du sionisme naissant... Aux interrogations maintes fois abruptes du jeune médecin en exil, le maître de Zurich, de trente ans son aîné, répond avec clarté, avouant même qu'il apprend beaucoup de cette confrontation. De Zurich à Tel Aviv, cet échange épistolaire - qui s'interrompra peu avant la mort précoce de Neumann, en 1960 - nous permet d'apprécier ainsi la rare densité d'une conversation entre deux esprits de haute volée, à une période tragique de notre Histoire.

Pour en savoir plus sur ce livre :

Correspondance : Zurich-Tel Aviv (1933-1959)

Animus et Anima

Un livre d'Emma Jung

Parution : 10/05/2017

Editeur La Fontaine de Pierre

Présentation de l'éditeur
Les recherches de C.G. Jung ont mis en évidence l'existence d'images ou de figures caractéristiques qui émergent en tout temps et en tout lieu, rappelle Emma Jung dans son introduction : le héros, le monstre, le magicien, la sorcière, l'enfant, etc. Jung nomme ces figures des « images primordiales ou archétypes », car ce sont des représentations tout à fait universelles et intemporelles. 

«Parmi ces archétypes, dit-elle, il en est surtout deux auxquels on accorde une importance particulière, car ils font partie de la personnalité tout en prenant racine dans l'inconscient collectif et ils forment une sorte de lien ou de passerelle entre le personnel et l'impersonnel, entre le conscient et l'inconscient. Jung a nommé ces deux figures - l'une masculine et l'autre féminine - l'animus et l'anima.»

L'animus est la composante masculine de l'inconscient de la femme, et l'anima la composante féminine de l'inconscient de l'homme. À l'aide de contes et de légendes, grâce aussi à son propre vécu de femme, à son expérience d'analyste, l'auteure entre dans les subtilités de la relation entre l'homme et la femme ; et elle montre que cette relation dépend aussi du lien qui se crée, à l'intérieur de soi, entre le masculin et le féminin. Sous la plume d'Emma Jung, la rencontre avec l'animus (pour une femme) et avec l'anima (pour un homme) semble être un processus naturel.

 

Pour en savoir plus sur ce livre :

Animus et Anima

​Le moi, le soi, les rêves - Essai de psychologie analytique

Un livre d'Aimé Agnel

Parution : 09/01/2017

Editeur Le Martin-Pêcheur / Domaine jungien

QUATRIÈME DE COUVERTURE

C’est dans le temps de son auto-analyse, de 1913 à 1917, après la rupture avec Freud et la profonde régression qu’elle déclencha, que Jung fit l’expérience d’un autre centre de la personnalité que le moi, d’un centre virtuel, dont il conclura, de nombreuses années plus tard, qu’il agit comme un organisateur inconscient. Ce fut avant tout une expérience, et non une idée qui découlerait d’une réflexion théorique ou d’une pensée déductive : un fait psychique récurrent, s’imposant à l’esprit malgré sa radicale nouveauté impliquant l’existence d’un inconscient impersonnel qui n’est donc plus celui dont Freud a fait la théorie.

 

Pour en savoir plus sur ce livre :

​Le moi, le soi, les rêves - Essai de psychologie analytique

Présence de Jung

Un livre de Marie-Louise von Franz, Barbara Hannah & Gerhard Adler 

Parution : 26/02/2016

Editeur La Fontaine de Pierre

L'oeuvre de Jung a un caractère intemporel. Elle est sans cesse réactualisée par l'impact qu'elle a sur ceux qui la lisent. Elle fournit aussi des outils précieux pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons : les dangers de l'ombre collective ou le besoin de prendre conscience des projections sont par exemple des sujets d'une actualité brûlante. Trois analystes proches de C.G. Jung s'entretiennent ici avec Susan Wagner, une junguienne elle-même analyste aux États-Unis. Ayant personnellement connu Jung, ces trois continuateurs de sa pensée relatent leurs souvenirs et tracent, chacun à sa manière, le portrait de cette figure centrale de la psychologie du XXème siècle dont les découvertes continuent d'alimenter la pensée actuelle. Avec des sensibilités différentes, ils abordent la personnalité de Jung aussi bien que les grands thèmes de sa psychologie - l'ombre, les archétypes, le lien entre le masculin et le féminin, l'alchimie, la synchronicité, le transfert, etc. C'est un vaste panorama de l'homme et de son oeuvre. Les différents thèmes sont traités avec la vivacité que donne l'interview, c'est-à-dire de l'oral. Le sens de l'humour prévaut aussi. On a l'impression de participer à une discussion. Comme en témoigne cet ouvrage, la pensée de C.G. Jung ne se dissocie pas de son vécu. Et, comme par ricochet, les lecteurs de C.G. Jung se trouvent amenés, en approfondissant sa psychologie, à explorer leur propre vie intérieure

Pour en savoir plus sur ce livre :

Présence de Jung